“Arqueologías del agua. Sistemas de construcción de agua”, journée d’étude à l’Université de Grenade

Le séminaire « Arqueologías del agua. Sistemas de construcción de agua » a eu lieu à Grenade le dernier 10 novembre sous la direction de Elena Sánchez, membre du réseau HYDRΩMED, et avec le financement du Projet AQUAECO et de la Escuela Internacional de Posgrado de la Universidad de Granada.

Le séminaire a comparé les usages des eaux de différents systèmes de canalisations mis en place depuis la période romaine jusqu’à nos jours. Andrew Wilson, professeur d’Archéologie Romaine à la University of Oxford, a inauguré la discussion avec un exposé sur comment les moulins ou les scies, parmi d’autres mécanismes antiques, ont utilisé de l’énergie hydraulique pour leur fonctionnement. Ensuite, Jenny Pérez Marrero nous a présenté l’aqueduc romain de Cadix et Luis García Pulido, de l’Université de Málaga, les « acequias » (aqueducs) qui ont fourni la ville de Grenade à la période médiévale. Francisco Ruiz Ruiz, de l’Université de Grenade et du projet européen MEMOLA, a analysé les influences de l’hydraulique médiévale du sud de l’Espagne sur le développement des systèmes hydrauliques au Mexique après la conquête espagnole. Finalement, Lara Delgado Anès, de l’Université de Grenade, nous éclairé sur les résultats du projet européen MEMOLA par rapport à la récupération des systèmes traditionnels d’irrigation à la Sierra Nevada. en collaboration avec les communautés d’irrigation et les populations locales.

Le lendemain, 11 novembre, les participants du séminaire ont visité les mines d’or du Hoyo de la Campana, dont le paysage spectaculaire est le résultat de l’utilisation à l’époque romaine du système de la « ruinae montium » (type d’exploitation minière hydraulique).

Par Elena Sánchez López

Facultad de Filosofía y Letras
Universidad de Granada
18071 Granada

elenasanchez@ugr.es

Alle origini del Galermi. Un acquedotto attraverso la Storia Aux origines du Galermi. Un aqueduc à travers l’Histoire Exposition proposée au Musée Archéologique Régional Paolo Orsi, du 20 octobre 2017 au 8 janvier 2018.

Témoin de la longue histoire de la cité sicilienne de Syracuse, l’aqueduc a traversé le temps mutatis mutandis : créé pour porter l’eau potable dans la ville antique à l’époque hellénistique, il est remanié au 16e siècle par le Marquis Gaetani di Sortino qui a obtenu du Sénat syracusain la concession du canal en 1576 et le droit d’y construire des moulins à farine. Le Marquis et ses héritiers ont procédé à une série de remaniements, en particulier après le séisme de 1693, et ont installé un nombre dense de moulins, comme le mentionnent les archives de la famille. L’aqueduc est confisqué au 19e siècle pour être finalement consacré uniquement à l’irrigation. Il connaît une brève parenthèse entre 1924 et 1967 : son eau fournit l’énergie électrique à la région de Syracuse par le biais de la première centrale hydroélectrique du territoire, installée sur son cours par deux particuliers, Concetto Salonia et Vincenzo Carpenteri. Aujourd’hui la prospérité agricole du territoire est menacée par la vétusté de l’ouvrage et par le manque de financements nécessaires à sa maintenance. Pourtant cet ouvrage est unique en Méditerranée et mériterait d’être protégé et valorisé. Lire la suite

“Opere di Irregimentazione delle Acque in età arcaica” Journée d’Etudes, 25 octobre 2017 Roma, Acquario Romano, piazza Manfredo Fanti, 47

La Journée d’Etudes “Opere di Irregimentazione delle Acque in età arcaica” qui s’est déroulée le 25 octobre 2017, a réuni plusieurs chercheurs, spécialistes et professionnels qui travaillent dans le domaine de l’archéologie de l’Italie centrale et méridionale. Le thème principal a concerné la gestion des eaux pendant l’époque archaïque. Certains des principaux vestiges archéologiques liés à l’évacuation des eaux dans le monde grec égéen et occidental, ainsi que dans le Latium ont été présentés, dont la célèbre Cloaca Maxima, objet principal de la séance de l’après-midi du colloque.

Lire la suite